Management de la qualité, usine à gaz ou gain de temps ?

D’aucuns parmi les dirigeant(e)s avec lesquels je travaille me font part de leur doute quant à un système documentaire dans leur entreprise. Fort heureusement ce sentiment fait rapidement place à un plus rassurant, celui de la certitude de s’être engagé(e) dans une voie qui facilite le travail du manager, autant que celui des salariés concernés par l’organisation décrite dans ce fameux « système de management de la qualité » (SMQ pour son petit nom) …

Décrire les consignes des tâches basiques et récurrentes, tout en mettant à disposition des personnels celles qui les intéressent, permet d’informer en continu, de façon générale et égalitaire. Ce qui permet à chacun de faire son travail correctement et de façon constante à tous les niveaux concernés, pour produire un service et/ou un produit conforme(s) au niveau de la qualité planifiée préalablement dans le SMQ.

C’est simple finalement, n’est-ce pas ? OK vous me direz, mais pas pour la rédaction !

C’est sûr, sur ce point il vous faut un(e) spécialiste dédié(e) et formé(e) ! Et une fois que c’est fait, ce sont des années de transmission de connaissances qui peuvent s’appuyer sur des supports décrits, définis, actualisés et organisés après validation hiérarchique. Il n’y a plus qu’à accompagner vos équipes au quotidien pour l’aspect mise en pratique en particulier, et le savoir technique ainsi que le savoir-faire de votre entreprise ne se perdent plus.

Qui plus est le temps gagné sert à réaliser des tâches telles que s’occuper davantage de votre clientèle, de votre personnel, de projets futurs, d’amélioration, de prospection …

Alors, vous vous intéressez quand au management de la qualité ?