Pourquoi distinguer le management opérationnel du comportemental ?

Il est vrai que cette distinction n’est pas très fréquente, mais elle m’apparaît essentielle afin de différencier ce qui relève des techniques organisationnelles concernant l’encadrement d’équipe pour l’amener à produire une prestation par exemple, de ce qui relève de l’impact du propre comportement de la (ou du) manager lorsqu’il ou elle conduit une équipe au quotidien et interagit en continu avec des personnalités très variées aux attentes et émotions quasiment uniques.

J’assimile donc le premier comme étant lié à l’organisation et aux techniques en vue de conduire et guider un ensemble d’individus tout en étant responsable d’un service ou d’une entreprise, et le second comme l’aptitude à communiquer avec des individus dont le quotidien professionnel dépend aussi de la qualité de leur relation individuelle avec notamment leur responsable hiérarchique immédiat.

Ces types de management sont indissociables de la personne et de la personnalité de chaque manager, ils ont pour autant chacun un impact conséquent lors de l’encadrement de toute équipe de salariés.